ARS

Suite à l’ajout dans la liste des pesticides recherchés dans le contrôle sanitaire des métabolites identifiés comme pertinents par l’ANSES mais sans Valeur sanitaire maximale établie, des dépassements de limite de qualité ont été identifiés pour certains de ces métabolites sur plusieurs ressources de la région.

Pour ce qui concerne les métabolites de la Chloridazone (pesticide qui n’est plus autorisé depuis 2019 suite à l’absence de demande de renouvellement de l’Autorisation de Mise sur le Marché et dont les derniers stocks pouvaient être utilisés jusqu’à fin 2020), l’ANSES considère qu’il n’est pas possible de conclure quant à leurs potentiels mutagène ou génotoxique, notamment en raison des conditions de réalisation des études d’évaluation de la génotoxicité/mutagénicité (ex : modèle animal utilisé).

Ainsi devant ces incertitudes, le principe de précaution a prévalu dans le choix de classement de ces  métabolites comme pertinents. Face à ces situations de dépassements, l’ARS va procéder à la mise en œuvre d’une surveillance renforcée, tout en poursuivant les investigations afin de capitaliser de la connaissance et d’être en mesure d’établir la conduite à tenir face à ces dépassements. L’ARS reste particulièrement vigilante sur ce sujet qui émerge dans notre région, en lien avec le ministère de la santé.

 Par conséquent, pour le moment, nous ne demandons pas de mise en place de mesures spécifiques. Un recontrôle est programmé et en fonction des échanges avec le ministère de la santé, nous reviendrons vers vous pour vous accompagner sur la gestion de ces non-conformités.

 La population concernée par cette eau est celle de votre commune : Sacy le Grand

RAPPORT ARS

 

Publié le